5ème édition - 2019

Cinq ans déjà ! C’est un petit anniversaire, car voilà bel et bien cinq étés que les deux chapelles de Champex-Lac accueillent les Musicales, que les musiciens ont plaisir à y jouer et que le public leur fait un accueil enthousiaste.

 

La création et la réussite d’une série de concerts semblent découler de calculs minutieux pratiqués en amont, puisqu’elles exigent habituellement la présence de musiciens talentueux, sachant donner le meilleur d’eux-mêmes, et surtout d’un public à la fois exigeant et curieux.

Eh bien, tout cela existe à Champex ; le tout baignant dans une ambiance agréable et détendue. En bref, des conditions rêvées qui permettent alors à celui qui est le créateur du programme de laisser sa fantaisie s’exprimer librement, car il sait que le public et les artistes, en personnes de qualité, sauront s’entendre.

Je suis donc convaincu que les trésors programmés pour cette cinquième édition parviendront à conquérir les oreilles et les cœurs.

 

Le concert d’ouverture tout d’abord, qui aura lieu pour la première fois un dimanche après-midi, saura réconcilier les deux âges d’or du répertoire de la flûte traversière. Cette dernière et son partenaire, le clavecin, font ainsi leur entrée à Champex par la grande porte.

Ensuite, lors du concert du vendredi soir, la clarinette et le piano sauront dépeindre à travers les notes de Prokofiev, Rachmaninov et Gershwin trois visions fortes, parfois opposées, de la vie et de ses plaisirs. Trois conceptions de l’art qui auront marqué à jamais le XXe siècle et dans lesquelles on peut trouver tout ce qui fait le charme de la vie en général.

Nous accueillerons enfin un instrument que l’on discute souvent sans le connaître, l’accordéon. Il s’associera à la clarinette lors du concert de clôture pour un florilège de fantaisies, variations et airs d’opéra. Un type de récital souvent décrit par les italiens comme « L’opéra dans votre salon » et que nous baptiserons très irrespectueusement « L’opéra dans votre chapelle »…

 

Et puisque « lâcher prise » semble être le mot d’ordre cette année, laissons le dernier mot à Georges Gershwin dont la célèbre Rhapsodie in blue clôturera le deuxième concert : La vie est comme le jazz... C'est meilleur lorsque vous improvisez !

 

 

Pour le comité d’organisation,

 

JOACHIM FORLANI, directeur artistique

© 2015 par Joachim Forlani Créé avec Wix.com

Avec le soutien de la Loterie Romande, section Valaisanne

  • w-facebook
  • w-youtube